• Au Musée d'Archéologie de Feurs

    Au Musée d'Archéologie de Feurs

    Labellisé "Musée de France" en 2002, officiellement Musée d'archéologie deux ans plus tard, il expose ses collections, depuis 1979, dans le château d'Assier. Pour nombre de Foréziens, par Toutatis ! le Musée d'archéologie de Feurs est encore le "Musée d'Assier".

    Lire la suite
  • Petites histoires de la Grand

    Petites histoires de la Grand

    Place Boivin à Saint-Etienne, la Grand'Eglise - la Grand, familièrement - a été bâtie au XVe siècle sur les restes d'une église primitive et agrandie au XVIe. Elle est dédiée à saint Etienne, premier martyr de la Chrétienté (lapidé) et saint Laurent, martyrisé pour sa part sur le grill bien plus tard et devenu patron des pauvres. Il s'agit d'un édifice gothique forézien inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1949, exception faite de la partie haute du clocher. Celui-ci fut en partie démoli dans le courant du XIXe siècle et reconstruit en briques. Il fut restauré en...1973.

    Lire la suite
  • Tous sur le Plateau !

    Tous sur le Plateau !

    Le Chambon-sur-Lignon (3000 habitants) avec les villages alentour, sur un territoire dénommé « le Plateau », entre l’Ardèche et la Haute-Loire, est connu pour avoir sauvé de nombreux juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, au point d’avoir reçu à titre collectif un diplôme d’honneur des « Justes parmi les Nations » décerné par Yad Vashem. Mais ce que l’on sait moins, c'est que des années 1920 aux années 1950 séjournèrent là, dans un rayon d’une dizaine de kilomètres, à un moment ou à un autre et pour des raisons diverses, dix-sept penseurs et auteurs d’envergure nationale voire internationale, au rang desquels Albert Camus et Marcel Pagnol, le poète Francis Ponge, Jules Isaac, l'auteur des fameux manuels d’histoire, le sociologue et politiste Raymond Aron, les philosophes Gilbert Simondon et Georges Canguilhem, les historiens Georges Vajda, Pierre Vidal-Naquet, Alexandre Grothendiec futur génie des mathématiques et pionnier du mouvement écologiste, etc.

    Lire la suite
  • Des liens et des liesses

    Des liens et des liesses

    Saint-Just-la-Pendue est une petite commune de 2000 habitants environ située dans le Roannais, dans le canton de Saint-Symphorien-de-Lay. Elle est relativement connue pour avoir vu naître en 1828 Jean Dupuis, un illustre explorateur, contemporain de Francis Garnier, un autre enfant de la Loire. Du point de vue du patrimoine religieux, le village possède aussi quelques belles curiosités. Lire la suite
  • Saint-Marcellin: la porte du Forez

    Saint-Marcellin: la porte du Forez

    Saint-Marcellin-en-Forez, "la porte du Forez", comme l'indiquent encore de grands panneaux délavés aux entrées du village, était situé sur le grand chemin du Forez venant de Montbrison, en direction du seul pont connu sur le sud de la Loire, à  Saint Rambert.

    Lire la suite
  • Les fêtes de la Jeunesse

    Les fêtes de la Jeunesse

    Dans un précédent article, nous avons évoqué la Fête de la Jeunesse scolaire de Saint-Etienne organisée les 23 et 24 mai 1942 par l'Ufolep. Dans le cadre des Critériums nationaux d'Education physique, elle réunit pas moins d'une trentaine de sociétés masculines et féminines, venues de nombreux départements. Elle revint en 1946 pour devenir une tradition, presque chaque année, jusqu'en 1969. Roger-Louis Tardieu, un des fondateurs du Théâtre des trois coups, a vécu de très près ces grands rassemblements festifs à  la gloire de l'Ecole laïque, marqués par un grand défilé en centre-ville et qui faisait la part belle au folklore. Ce sont ses papiers que nous consultons pour écrire cet article. Les photos qui l'illustrent sont extraites d'un film du cinéaste André Picon et M. Tardieu.

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5