Saturday, October 31, 2020

Voici donc, avec plusieurs mois de retard, la nouvelle exposition du Musée d'art et d'industrie de Saint-Etienne. Celui-ci, avec quelque 3000 pièces de toutes sortes, compte la plus grande collection d'armes après le musée de l'Armée à Paris.

L'exposition temporaire « Armes pour cible, entre répulsion et fascination », n'expose, concernant les armes, que des armes à feu, longues, de chasse ou de guerre, et des lanceurs de balles de défense. Elle vient en complément de l'exposition permanente et couvre la période de 1820 à nos jours. 1820 est l'année qui vit Claude Verney remporter le premier prix d'un concours. Diane, la déesse de la chasse que le fondateur de l'entreprise stéphanoise avait alors sculptée sur une crosse, sert logiquement de fil conducteur.

Le film « Dunkerque » de Christopher Nolan est sorti en 2017. On y retrouvait, entre autres, Tom Hardy (« The Revenant », « Mad Max, Fury Road »...) et l'excellent Cillian Murphy (« Antropoid », « Au cœur de l'océan », « Inception », « Peaky Blinders »...).

Le plus bel exemple de représentation mythologique gréco-romaine est sans conteste celui que l'on peut admirer dans le parc de la Charité. S'y trouve une sculpture représentant Apollon créant Asclépios. Le solaire Apollon, dieu des arts, de l'harmonie et de la guérison, façonne Asclépios (Esculape en latin), dieu de la médecine qui sera foudroyé par Zeus pour avoir ressuscité les morts. L'attribut d'Asclépios est un bâton autour duquel s'enroule un serpent. C'est le caducée médical qu'arborent encore médecins et infirmiers sur le pare-brise de leurs voitures.

La prochaine exposition du Musée d'art et d'industrie de Saint-Etienne aura lieu du 1er septembre au 3 janvier.