Saturday, April 20, 2024
On cherche un objet. Top ! Objet utilitaire et décoratif, voire publicitaire, j'étais répandu au XIXe siècle dans les cafés, les restaurants et les salons des particuliers. De forme et décoration variées, j'étais fabriqué en régule, en bronze, en bois, en céramique, en argent ou en or. Mural ou à  plat, avec ou sans socle, j'étais doté d'un godet, d'un grattoir et éventuellement d'une mèche. Synonyme de pyrophore, je suis, je suis...


Le pyrogène !

" C'était au temps des allumettes espagnoles, qu'on enflammait en les grattant sur n'importe quelle aspérité, explique Philippe Beau. Avant les allumettes suédoises, dites de sûreté, et les premiers briquets. "

Ce collectionneur ligérien s'est fait une petite spécialité de ces porte-allumettes d'antan, uniquement ceux en régule, un alliage d'antimoine et d'étain ou de plomb. Il possède une centaine de pièces. Ils datent de la seconde moitié du XIXe siècle.

Dans les fonderies, une multitude de pyrogènes en régule ont pris forme. Les statuettes représentent des personnages de fable, des animaux et des êtres humains mis en scène souvent, parfois dans des situations cocasses tel ce troufion de corvée de latrines qui se pince le nez. Allusion aussi peut-être à  l'odeur des allumettes de l'époque. Il y a toujours un petit réservoir pour les allumettes et la plupart du temps un grattoir. Certains modèles sont plus sophistiqués, avec réservoir à  pétrole et mèche façon "briquet perpétuel", ou avec un porte cigarettes ou cigares intégré. Celui-là  fait aussi office de bougeoir et cet autre porte un oiseau qu'on bascule et qui vient piquer de son bec une allumette qu'il sort de son réservoir...

Certains sont un peu kitschs. D'autres modèles sont plus délicats. " Plus l'objet est travaillé, plus il me plaît ", dit Philippe. Mais ce type d'objet se ferait rare à  dénicher, même si internet facilite les échanges. A tout hasard: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.