« Et voilà, c'est vraiment une idée à la con. Vous savez pourquoi ? Parce que c'est évident que c'est une idée à la con ! »
Jim (Cillian Murphy), 28 Jours plus tard de Danny Boyle, 2002

Notre nom est Légion, car nous sommes nombreux à aimer le film d'horreur. Nous allons être servis cet été. En voici quatre parmi d'autres, attendus. Dans le registre « ça a les crocs », Alexandre Aja, qui s'était fait la main avec Piranha 3D (2010), revient avec Crawl. Pour mémoire, Alexandre Aja a signé notamment le chef-d'oeuvre La colline a des yeux (2006), remake du film de Wes Craven (1977). Sortie en France le 24 juillet.

Retour à Derry le 18 septembre avec Ça (Chapitre 2) d'Andrés Muschietti, d'après Stephen King. Les gosses du Club des ratés ont grandi mais Grippe-Sou est resté le même. Avec l'excellente et vraie rousse Jessica Chastain – une espèce menacée.

Les couples en mal d'enfant pourraient se consoler très bientôt (26 juin) avec Brightburn, l'enfant du mal, de David Yarovesky.

Enfin, il y a Midsommar d' Aris Aster, l'auteur d'Hérédité (2018). Sortie le 31 juillet. Des premières critiques, glanées sur la toile (Ecran Large) après une projection en avant-première aux States, sont dithyrambiques : Pour Variety, "le Midsommar de Ari Aster est l'une des expériences les plus magnifiques et les plus terribles. Florence Pugh est comme une émeute silencieuse". "Midsommar est incroyable, a écrit un autre. La plus nihiliste débâcle psychologique jamais écrite. Je me suis senti nauséeux tout au long de cette maudite expérience." D'un autre avis, le film aurait même pu être réalisé par Satan lui-même.

Diable !