Saturday, October 31, 2020
John Nada découvre des lunettes extraordinaires qui lui permettent de voir le monde réel, derrière les apparences.

Elle aura lieu du 9 mars au 9 avril 2017. La thématique choisie est celle des mutations du travail, avec deux axes prospectifs majeurs dans la programmation IN et OFF: le travail digital et l'économie du partage. La direction scientifique est confiée à  Olivier Peyricot, designer et directeur du pôle recherche de la Cité du design (photo).

Les étudiants du cycle recherche de l'EDSASE ont travaillé pendant plus d'un an sur cette exposition consacrée au tuning, qu'Eric Darras, sociologue, définit comme "l'art de personnaliser son véhicule (vélo, moto, tracteur, automobile, camion). L'idée [restant] de fabriquer un véhicule unique, le sien". Le dernier numéro de la revue Azimuts, revue de recherche en design que dirige Marc Monjou, l'un des deux commissaires de l'expo, en constitue le fonds scientifique, recueil de textes et entretiens sur cette pratique, évoquée sous l'angle de l'esthétique, du design, de la technique..."



Pourquoi les plaques d'égout sont-elles le plus souvent circulaires ? A quoi sert le petit coude caractéristique du verre à  bière Nonic ? Comment expliquer l'ergonomie des pâtes italiennes ? Si dans la nature tout a toujours une raison (Léonard de Vinci), la forme de certains objets, ou leur couleur, ne doit rien non plus au hasard. Oscar Lhermitte a réuni une vingtaine d'objets de notre environnement immédiat, d'apparence banale, pour en dévoiler la beauté cachée, c'est à  dire le détail qui les rend très compréhensibles et finalement assez remarquables. C'est par exemple la forme très singulière (octogonale) du panneau "Stop", qui sert à  le rendre, sinon tape-à -l'oeil, tout du moins, et partout, très facilement identifiable.

Exposition "No Randomness, la cohérence des formes"
Cité du Design, bâtiment H Sud