Saturday, October 31, 2020
Une quarantaine de groupes de supporters actifs de L1, L2, national et divisions inférieures, venus de toute la France, se sont réunis le 20 janvier 2007 à  Paris et ont décidé de s'unir au sein de la Coordination Nationale des Supporters (CNS). Ainsi que l'a indiqué le portail Novopress, il y a un constat simple à  l'origine de cette initiative : "En 2007, les supporters sont une catégorie clairement à  part dans la société française. Il s'agit en effet du seul groupe social dont les droits de citoyen sont régulièrement et allègrement bafoués et « durant ces derniers mois, les supporters de football ont fait l'objet d'un acharnement judiciaire et répressif sans précédent, qui s'est accompagné d'une diabolisation systématique de la part des médias. » Cette organisation a pour but de défendre la cause du peuple des tribunes : Supporter librement son équipe dans un football à  dimension populaire."

Le 23 février 1944, Joseph Staline ordonnait la déportation du peuple tchétchène et le démantèlement de la République autonome de Tchétchénie-Ingouchie fondée en 1922. Accusés d'avoir collaboré avec les nazis, environs 480 000 Tchétchènes et Ingouches furent déporté-e-s vers les steppes du Kazakhstan et du Kirghizistan. Des dizaines de milliers de personnes ont péri. Certains avancent le chiffre de 170 000 morts.

Renaud Donnedieu de Vabres a indiqué que la France proposera l'oeuvre de Vauban et les lagons de la Nouvelle-Calédonie à  l'Unesco pour inscription dans la liste du patrimoine mondial. L'oeuvre de Le Corbusier était également en lice dans la catégorie des biens culturels, après avoir été sélectionnée par le Comité national des biens français du patrimoine mondial. Mais ce dossier sera quant à  lui déposé l'année suivante, a affirmé le ministre.

C'est le 18 novembre 1906 qu'a été créé le corps communal des sapeurs-pompiers de Saint-Just-la-Pendue. Ce village du Roannais - qui a la particularité de disposer d'un château d'eau d'une contenance de 50 mètres cubes dans le clocher de son église - compte 1 421 habitants aujourd'hui mais au total, ce sont près de 2 500 habitants qui bénéficient de l'assistance et de l'aide des 26 sapeurs-pompiers volontaires* de Saint-Just-la-Pendue puisque leur secteur d'intervention s'étend sur les communes de Saint-Marcel-de-Féline et Sainte-Colombe-sur-Gand.

La commémoration du centenaire de la caserne sera l'occasion de rendre hommage au lieutenant Raymond Monceau, décédé en 2003 à  quelques mois de la retraite. Il était chef de centre depuis 1983. En mémoire de cet officier, une autorisation à  titre exceptionnel a été accordée pour donner son nom au centre d'incendie et de secours.

* 2 médecins capitaines, 1 infirmière, 1 officier chef de centre, 5 sous-officiers et 17 caporaux et sapeurs. Chef de centre depuis 2003, c'est le lieutenant Pascal Peronnet qui  assure la direction de l'unité qui effectue chaque année environ 140 interventions.