Thursday, June 24, 2021
Les années n'avaient pas épargné la croix de Benevent à  La Ricamarie, datée de 1628 et construite en grès houiller, un matériau très friable. Surtout les dernières décennies à  en juger par les photos ci-dessous. La première date des années 1930, publiée dans La Région Illustrée. La seconde, nous l'avons prise il y a quelques années. Elles nous montrent le blason qui orne son fût. C'est celui de la famille Pélissier de Villeboeuf. Le coeur enflammé au dessus du chevron, les étoiles, le lion... allaient disparaître. Didier Jouanjus, tailleur de pierre comptant parmi les Meilleurs Ouvriers de France, s'est vu confier par la municipalité le soin de la refaire en totalité, blason compris bien sûr mais exception faite du socle. Il a passé 130 à  140 heures sur ce chantier à  l'initiative duquel il y a l'Association Histoire & Patrimoine de La Ricamarie. Dans celle-ci oeuvre Alain Conorton, lui aussi, dans son domaine, un des Meilleurs Ouvriers de France. Didier Jouanjus n'en était pas à  son coup d'essai. Le maître artisan se souvient en particulier d'une croix sur laquelle il a travaillé à  Saint-Just-en-Bas "en grès, très haute avec un croisillon splendide et un très beau chapiteau corinthien". Celle de La Ricamarie est certes plus modeste, plus dépouillée. Elle est située rue Jean Jaurès devant le théâtre L'Autre Lieu.

Coût pour la commune: 7184 euros.
Elle a été inaugurée le 21 septembre.
Photos de l'inauguration: A.P.

 
 

Aujourd'hui


Le restaurateur