Wednesday, December 02, 2020


Le chantier de la nouvelle Comédie de Saint-Etienne avance petit à  petit. Après les longs travaux de dépollution et de consolidation initiés au début de l'année 2014, l'édifice prend peu à  peu forme et dévoile ses premiers aspects finaux.

Les amateurs de patrimoine industriel sont servis : l'effort a été mis sur le respect de l'ancienne architecture industrielle d'un ensemble datant du début du siècle dernier. Et même si cette architecture n'a rien d'exceptionnelle, elle a le mérite d'être préservée alors que les démolitions d'anciennes halles industrielles se poursuivent ici et là  dans le bassin stéphanois. Rappelons que le site a longtemps hébergé la Société stéphanoise de construction mécanique (SSCM), constituant aujourd'hui l'un des derniers vestiges de l'histoire sidérurgique du quartier du Marais après les vagues de destruction des dernières décennies.

L'ouverture de la future Comédie, rendue originale par le décalage du site par rapport aux voies routières, se fait principalement en direction du parc François Mitterrand, du Fil et des derniers bâtiments de logements qui viennent tout juste d'être livrés.

On remarquera sur les photos les charpentes métalliques et les ponts-roulants exposés (avec même le moteur de l'engin de levage) ; également le soin de ne pas cacher la structure du bâtiment et les matériaux de construction divers de l'époque : moellons de gravas grossiers, brique rouge, mâchefer.

Les travaux restent cependant inégaux dans leur avancement. Sauf retard, livraison prévue fin 2016.