Thursday, June 24, 2021


En 2014, diverses structures du Forez (l'accueil de loisirs sans hébergement Les Chambons, des "petits Montagnards", du centre social de Montbrison, de Chalmazel, la MJC de Boen) ont décidé de travailler avec les enfants sur le thème de l'abeille. L'association « Groupe-Expo Abeille du Forez » a apporté son concours, voyant là  l'opportunité de faire découvrir aux matrus le monde de l'abeille et de les sensibiliser aux problèmes auxquels est confronté cet insecte pollinisateur très important pour l'équilibre environnemental*.

Plusieurs dizaines d'enfants âgés de 7 à  11 ans, encadrés par des animateurs et de quelques apiculteurs, découvrirent ainsi la vie de la colonie, de la ruche, la fabrication du miel, en visionnant d'abord un diaporama, en observant une ruchette virtuelle, en participant à  des jeux et à  divers ateliers.  En juillet, l'animation fut reconduite lors de mini séjours, avec notamment une visite des ruches au rucher-école du syndicat apicole "L'Abeille du Forez" à  Savigneux.

Suite a divers travaux en 2015, une exposition a été montée et la décision fut prise de réaliser une malle pédagogique qui comprend les maquettes réalisées, enrichies de dix fiches pédagogiques et de jeux. En quelque sorte un outil prêt à  l'emploi, créé cette année, pour les temps d'activités périscolaires, des temps scolaires ou des temps d'animations. Il est mis à   disposition des écoles, associations, etc., qui seraient intéressées. Il sera présenté au centre social mardi 28 juin à  9h45.


* Dans un article du 16 juin, Le Monde.fr indiquait que ce jour-là , 600 000 signatures contre les néonicotinoà¯des, des pesticides aggravant la mortalité des abeilles, devaient être remises à  la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, les organisations à  l'origine de la pétition espérant que l'interdiction sera inscrite dans la loi sur la biodiversité, qui doit passer en deuxième lecture à  l'Assemblée nationale dans quelques jours. Et le journal de souligner notamment que la production de miel s'est effondrée de moitié en France ces dernières années, "du fait d'une mortalité accrue des abeilles". De 30 000 tonnes il y a vingt ans, à  15 000 en 2015.

Photos: archives FI