Thursday, June 24, 2021

La première pierre avait été posée en juin 2019. Ce nouveau lieu dont la vocation est d'ouvrir la culture scientifique, technique et industrielle à tous les publics (scolaires, des centres de loisirs, grand public) est quasiment opérationnel. Fermé pour l'heure en raison du contexte sanitaire, il est situé à Saint-Etienne, rue Calixte Plotton, en surplomb du parc Joseph Sanguedolce, à deux pas du Musée de la Mine.

« Explora a pour ambition de transmettre le goût de la recherche, de l'interrogation. L'enjeu est de prendre le temps d'émettre des hypothèses, de les vérifier par l'expérience », souligne Samy Kefi-Jérôme, adjoint au maire chargé de l'éducation et de la jeunesse. Il se compose d' ExploraLab, dans un bâtiment, et d'ExploraParc, attenant. Dans ExploraLab (environ 300 mètres carrés), inspiré de la philosophie « makers » initiée aux États-Unis, prennent place notamment le labo et l'atelier. Le premier a été pensé comme un bureau d'études, un espace modulable où travailler ensemble sur des projets. C'est une salle de partage conviviale où s'amorcera le process créatif grâce notamment à des outils numériques. Dans l'atelier, ou salle de bidouille, de bricolage, seront fabriqués des objets (fusées, véhicules divers, par exemple). Il est équipé de tous les outils et machines nécessaires. « Il y aura une complémentarité de propositions entre la Rotonde et Explora, explique Guillaume Desbrosse, directeur du Centre de culture scientifique, technique et industrielle de l’École Nationale Supérieure des Mines, gestionnaire du lieu. Par exemple, une prochaine exposition à la Rotonde sera consacrée à l'Antarctique et des ateliers en lien seront proposés à Explora. »

Et de préciser que si le parc est libre d'accès, gratuitement, les ateliers, eux, seront payants. Dans le parc (8000 mètres carrés) prennent place quatre espaces. Il y a le pique-nique électrique où tourniquet, balançoires, vélos... transforment l'énergie musculaire en énergie électrique pour produire des sons et lumières, la zone de défi où seront expérimentés divers phénomènes (la gravité par exemple), des machines de Goldberg, etc., une zone sonore avec paraboles et tuyaux pour appréhender le phénomène de propagation des ondes sonores, et le Jardin du Carbonifère, pas encore tout à fait achevé, qui s’articulera autour de sculptures végétales monumentales rappelant l'ère géologique du Stéphanien.

Ce nouvel équipement a coûté 1 900 000 euros HT.
Participation de l'Etat dans le cadre du programme d'investissements d'avenir : 1 million d'euros
VSE : 415 000 euros
Région : 400 000 euros
SEM : 85 000 euros

Tarifs des ateliers
Plein : 6 euros
Réduit : 4 euros (-16 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap), centres de loisirs et scolaires : 3,50 euros par enfant, gratuit pour les accompagnateurs
Format journée plein : 12 euros, réduit : 8 euros
Pass atelier Explora et exposition Soucoupe (La Rotonde) : plein : 10 euros, réduit : 7 euros

> Lire aussi (2019)