Saturday, February 04, 2023

Le 23 octobre 1983 à Beyrouth, dans le Liban déchiré par la guerre civile, un attentat visant l’immeuble Drakkar, occupé par le 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes, causait notamment la mort de 58 militaires français. Ceux-ci faisaient partie d'une force multinationale de sécurité mandatée par les Nations Unies. Ce même jour, un autre attentat tuait 241 soldats américains. Parmi les Français tués, un Chambonnaire de 19 ans, le caporal Laurent Jacquet. Le 19 octobre prochain, un rassemblement aura lieu dans le square qui porte son nom en face de l'hôtel de ville, en présence d'une délégation du 1er RCP, et une plaque lui rendant hommage sera dévoilée au collège Saint-Joseph.