Pascal Clément et Roselyne Tallaron, maire de Malleval ont signé samedi dernier un contrat « village de caractère ». Malleval rejoint ainsi le « club » des communes qui ont déjà  reçu ce label : Ambierle, Champdieu, La Crozet, Marols, Montarcher, Saint-Bonnet-le-Château, Sainte-Croix-en-Jarez, Saint-Haôn-le-Châtel et Saint-Jean-Saint-Maurice.

Situé dans le Pilat Rhodanien, cet agréable village de 427 habitants a su conserver dans son architecture un bel héritage des XVe et XVIe siècles. Au cœur du bourg, se trouve notamment « la petite Sorbonne ». Des prêtres oratoriens auraient occupé ce bâtiment jusqu’au XVIIe siècle. Les visiteurs peuvent également y admirer un grenier à  sel des XVe et XVIe siècles, le « petit château » doté d’une tour ronde, une commanderie et parcourir les ruines de son ancien château.

. Il sera aidé par le Conseil général pour mettre en valeur ses atouts, développer son activité touristique, améliorer ses infrastructures, l’accueil et l’information, développer les offres de restauration, d’hébergement et d’animations. Grâce à  ce dispositif qui concerne le plus souvent des villages de moins de 2 000 habitants où domine l’architecture ancienne (souvent médiévale), le Conseil général cherche à  créer un réseau diversifié d’offre touristique et inscrire ces sites remarquables dans des circuits de découverte et d’excursion.

Au total, le contrat « village de caractère » dure six ans. Pour les trois premières années, le programme d’actions est évalué à  607 000 € HT. Le Conseil général apportera son concours financier pour chacune des opérations. Ainsi, il soutiendra à  hauteur de 50 % la création d’un point d’accueil touristique et l’aménagement d’une salle d’exposition. En outre, il financera à  hauteur de 141 000 € la rénovation de la RD 79 qui traverse le bourg.