Wednesday, December 02, 2020
Comme le veut la tradition, le président de la République a présenté ses vœux aux Français. Pour dire quoi sinon ce que nous savons déjà ? Que l’année 2009 s’annonce difficile. Pour certains certainement plus que pour d’autres.  Justement, le MJS Loire tient à souhaiter une bonne année aux salariés, aux précaires, aux chômeurs, aux étudiants, aux lycéens et aux retraités, « toutes les personnes oubliées du discours de Nicolas Sarkozy. »

"Ce n'est pas la crise financière, c'est la crise qui était déjà là", dit Benoît Hamon, à propos de sa rencontre avec des salariés de Jean Caby, comme pour appliquer une sorte de fart de retenue sur sa supposée planche de surf. C'est que dans la déferlante actuelle, le discours de l'aile gauche du PS résonnerait de plus en plus fort.

Comme prévu, elle était présente ce 18 octobre à  la Fête du livre de Saint-Etienne. Elle est parvenue à  son stand dans une cohue indescriptible, pouvant vérifier la belle côte de popularité dont les sondages la gratifient à  moins d'un mois du Congrès de Reims (14-16 novembre). Si le café-débat à  propos de son ouvrage "Si la gauche veut des idées" s'est déroulé seulement en compagnie d'Alain Touraine, co-auteur, l'ex candidate aux élections présidentielles a dédicacé l'ouvrage durant plus d'une heure, serrant de nombreuses mains, s'entretenant avec les lecteurs, admirateurs ou curieux.