Saturday, October 31, 2020

Le sénateur Maurice Vincent annonce dans un communiqué qu'il soutient Emmanuel Macron.

« (...) Les électeurs qui se sont déplacés ont majoritairement choisi [la ligne politique] de Benoit Hamon, incluant plusieurs propositions phares généreuses mais constituant pour moi des "utopies dangereuses", comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire. Cette ligne politique conduira en outre à une impasse certaine, sans possibilité d'alliance victorieuse en mai 2017. Or, dansmoins de trois mois les français seront face à un choix historique pour l'avenir de notre pays et notre continent. D'un coté, l'extrême-droite promeut le repli national, la sortie de l'Europe et donc son éclatement, le retour des nationalismes sur fond de discours xénophobes insupportables. De l'autre, le candidat de la droite porte un projet réactionnaire sur le plan économique et sociétal, remettanten cause fondamentalement notre système social et nos services publics.

La priorité de tous les progressistes est d'éviter que l'élection présidentielle se réduise à cette seule alternative. En réaffirmant l’importance de l’engagement européen, en prenant en considération les mutations rapides de notre société, en favorisant les innovations comme les solidarités nouvelles, le projet d’Emmanuel Macron ouvre clairement cette voie. Telles sont les raisons pour lesquelles je lui apporte mon soutien.»

Avec 11 089 voix (60,8 % des suffrages exprimés), Benoît Hamon remporte le second tour des Primaires Citoyennes dans notre département devant Manuel Valls (7146 voix, soit 39,2 % des suffrages exprimés).

18 501 électeurs se sont déplacés aux urnes, soit une participation en hausse de 25,9 % (3804 votants supplémentaires) par rapport au premier tour.

" (...) Je tiens à saluer Arnaud Montebourg et à le remercier pour son soutien sans ambiguïté à Benoît Hamon pour le second tour. Depuis longtemps nous avons porté des combats et valeurs en commun avec lui, sur le plan national, comme avec ses amis dans la Loire. Je suis heureux que nous puissions nous retrouver côte à côte pour ce second tour.
 
En tant que mandataire départemental et porte-parole national de Benoît Hamon, je suis particulièrement fier que les électeurs et électrices de gauche l'ait clairement placé en tête dans notre département, où la valeur travail n'est pas un vain mot.
 
A cette heure, rien n 'est gagné. Nous allons nous attacher à démontrer cette semaine que l'on peut concilier gauche de gouvernement et idées nouvelles pour la gauche, et à construire un vaste rassemblement pour obtenir une victoire nette le 29 janvier, afin que Benoît Hamon bénéficie d'un élan démocratique le plus large possible pour sa candidature à l'élection présidentielle."
 
En photo: Benoît Hamon (archives FI)

14 697 ligériens ont participé.

Comme au niveau national, Benoît Hamon (38,09 %, 5530 voix) et Manuel Valls (30,54 %, 4434 voix ) arrivent en tête dans notre département. Suivent Arnaud Montebourg (19,54 %, 2837 voix), Vincent Peillon (5,78 %, 840 voix), François de Rugy (3,34 %, 485 voix) et Sylvia Pinel (1,92 %, 279 voix).

Avec 0,79 % et 115 voix, Jean-Luc Bennahmias ferme la marche de ce premier tour qui a mobilisé quelque 300 bénévoles dans 65 bureaux de vote.

Le second tour aura lieu dimanche prochain.