Christian Soleil n'est plus le référent départemental de La République en marche. Il l'annonce dans un communiqué, arguant de ses activités professionnelles et projets rédactionnels à venir, mais aussi « parce que certaines décisions concernant notre mouvement dans la Loire correspondent plus au réveil de vieilles baronnies toujours à l’œuvre et à leurs intérêts particuliers... ». C'est une démission un peu anticipée puisqu'il précise qu'il l'avait prévue en 2018...