Friday, December 04, 2020

Gilles Artigues, président départemental de l’UDI et 1er adjoint au maire de Saint-Etienne, réagit au retour du congrès national de l’UDI qui s’est tenu samedi à Paris, en présence de son ami Jean-Louis Borloo, fondateur de cette famille centriste, en 2012.

« Très loin de sa mort annoncée par nos détracteurs, l’UDI forte de ses 50 parlementaires, 300 maires et 3000 élus locaux dont une douzaine sur la seule ville de St Étienne, a montré une étonnante vitalité.

Notre délégation ligérienne que je conduisais, étaient composées des élus Emmanuel Mandon, Denis Chambe, Lionel Boucher, Anne-Françoise Viallon et du Président des Jeunes UDI 42, François Panarisi.

Nous avons félicité notre compagnon de route depuis 25 ans, Jean-Christophe Lagarde, réélu très largement à la tête d’un parti désormais "unifié, pacifié et libéré".

Le nouveau slogan « L’UDI, le centre et la droite de progrès » clarifie et traduit bien notre positionnement au centre droit de l’échiquier politique.
L’UDI est ainsi le seul parti indépendant, à la fois de La République En Marche et des Républicains.

Cette liberté nous permet de reconnaître que certaines réformes proposées par Emmanuel Macron vont dans le bon sens comme celles prévues dans l’enseignement, à la SNCF, à propos du droit du travail... mais aussi dans le même temps de condamner la hausse de la CSG, la baisse des APL, la réduction autoritaire des limitations de vitesse sur nos routes... tout en restant très vigilants sur le projet de transformation institutionnelle.

Plutôt que de nous situer, de manière réductrice, dans la majorité ou dans l’opposition, nous préférons nous dire dans la "proposition".

Notre prochain combat sera celui des élections européennes avec des convictions fortes que nous portons depuis toujours et que notre Président Jean-Christophe Lagarde s’est dit prêt à défendre sous nos propres couleurs, si besoin en 2019.

Remotivés par cette rencontre, les nombreux contacts et les chaleureux encouragements pour Saint-Etienne de Jean-Louis Borloo et Jean-Christophe Lagarde, nous déclinerons tout cela, très prochainement, au niveau local, en renouvelant nos instances départementales. »