Au nombre de douze, les élus de la liste « Saint-Étienne Demain » (emmenée par Pierrick Courbon à l'élection), seront répartis, au sein du nouveau conseil, en trois groupes politiques se voulant « complémentaires »:
-Le groupe « Saint-Etienne Demain » : Pierrick Courbon, Laetitia Valentin, Ali Rasfi, Isabelle Dumestre (présidente), François Boyer.
-Le groupe communiste : Christel Pfister, Michel Nebout (président).
-Le groupe « Le Temps de l’Écologie » : Olivier Longeon, Julie Tokhi, Germain Collombet (président), Danielle Teil, Jean Duverger.

« La pluralité des groupes minoritaires est une stratégie assumée visant à assurer la pluralité des expressions et à démultiplier les temps de parole, que ce soit dans les colonnes du bulletin municipal ou en conseil municipal, écrivent-ils dans un communiqué. Face à un maire qui cède trop souvent à la tentation d'abuser de sa position dominante, ce pluralisme sera un outil de résistance à la tentation du musellement de nos propositions. Naturellement, ces trois groupes municipaux travailleront ensemble, dans un cadre commun à l'animation tournante, pour préparer les conseils municipaux, s'exprimer de concert sur les grands dossiers d'actualité ou relayer des interpellations citoyennes ».