Sunday, December 05, 2021

 

Marie Terru et Michèle Hortala ont les yeux qui brillent quand elles parlent de leur rallye Aà¯cha des Gazelles, en 2005. " C'est beaucoup d'émotions, disent-elles, une vraie compétition avec cette envie de décrocher un palmarès, où l'on doit faire face à  beaucoup d'imprévus et de galères mais où l'on partage des valeurs d'entraide et de solidarité. " Ce rallye raid mythique a été créé il y a 20 ans par Dominique Serra et se déroule dans le Sahara marocain. Les Gazous* ne pilotent pas et la vitesse n'est pas un critère de classement. Il réunit exclusivement des femmes de 18 à  plus de 60 ans, de toutes nationalités, sportives, starlettes, du monde, mesdame tout-le-monde au volant pour la plupart d'entre elles d'un 4 x 4, qui tracent leur route sur du hors piste avec une boussole et de vieilles cartes. Et pas d'assistance mécanique personnalisée. Elle est mutualisée. Elles avaient terminé en 35e position, sur 90 engagées.

Cette aventure humaine, Dominique Tremaud Poulat et Béatrice Bazile entendent bien la vivre en mars 2011. Elles ont déjà  l'expérience du désert avec notamment une participation au Trophée rose des sables en 2007. "Avec le rallye des Gazelles, on place la barre beaucoup plus haute", dit Dominique Tremaud Poulat. Pour des raisons qui ne sont pas uniquement sportives. 20 000 euros de budget sont nécessaires dont 14 500 de droits d'inscription. 6000 de plus sur le total qu'en 2007. Il leur faudra donc d'abord charmer les sponsors.

 

 

Dominique Tremaud Poulat/Béatrice Bazile


Ce prologue obligé, Marie Terru et Michèle Hortala s'en souviennent. Leur budget était de 25 000 euros mais elles devaient louer leur véhicule. Des centaines de lettres, de contacts téléphonique... "Tout s'est décanté au fil du temps. On a  eu la chance d'être soutenues par les grosses entreprises dans lesquelles nous travaillions. Sans oublier un petit sponsor stéphanois. Là  aussi, c'est l'occasion de faire de belles rencontres..."

La course aux fonds a débuté pour Dominique Tremaud Poulat et Béatrice Bazile. Yves Ravel, adjoint au maire, a promis de solliciter en leur faveur le coup de pouce du conseil municipal. Elles seront présentes le 11 septembre au Technopolis Grand Prix de Saint-Etienne.

* Gazou. En Afrique francophone pendant masculin de "gazelle".

Pour contacter les gazelles :

Assiocation Les Charmeuses des Sables
30 chemin du Chat
42100 Saint-Etienne

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.