Saturday, October 31, 2020

Dimanche au Japon, dans l'épreuve du championnat du monde du combiné olympique (vitesse-bloc-difficulté) qui ouvrait un premier quota de sept places pour les Jeux Olympiques de Tokyo, la grimpeuse stéphanoise s'est classée 11e au général et ratait ainsi le premier wagon pour les Jeux. Tout n’est pas perdu. Elle aura une seconde possibilité de se qualifier lors du tournoi qui se déroulera en novembre à Toulouse. Deux autres Françaises, Julia Chanourdie et Fanny Gibert, sont également engagées dans la préparation olympique et leurs performances combinées sont très proches de celles d’Anouck Jaubert.