Wednesday, November 22, 2017

Le gymnase Jean Gachet accueillera du 24 au 26 novembre le 1er championnat d’Europe d’escalade de combiné (vitesse-bloc-difficulté) cadet, une épreuve qualificative pour les Jeux Olympiques de la jeunesse qui se dérouleront en 2018 à Buenos Aires (Argentine). S'y déroulera également le 1er master national d’escalade combiné (senior) qui permettra à la FFME de sélectionner les grimpeuses et grimpeurs français les plus aptes à intégrer la préparation olympique en vue des JO de Tokyo en 2020. Y participeront notamment Anouk Jaubert, qu'on ne présente plus, Romain Desgranges, vainqueur de la Coupe du Monde et Champion d’Europe 2017 (aujourd’hui domicilié et licencié à Chamonix, il a découvert l’escalade au club stéphanois Léo Lagrange), Manu Cornu, 3ème au Championnat du Monde d’escalade de bloc 2016, Jérémy Bonder, 5ème au Championnat du Monde de bloc 2016 et Mathilde Becerra, championne de France d’escalade de difficulté 2017.

Enfin ! Anouck Jaubert a remporté en Chine la dernière épreuve de la saison et s’est adjugée la Coupe du monde 2017 d’escalade de vitesse. La grimpeuse stéphanoise (Escapilade), par ailleurs championne d'Europe en 2015, avait terminé 2e de cette compétition en 2016 et 2015 et 3e en 2014.

Photo/dr

 

La grimpeuse stéphanoise, qui vient de remporter sa 3e victoire lors la 5ème étape de la Coupe du Monde d’escalade de vitesse*, a annoncé sa décision de participer aux phases sélectives pour représenter la France aux J.O. de Tokyo en 2020. L’escalade y fera son entrée. La compétition se déroulera sous la forme d’un combiné inédit réunissant les trois épreuves vitesse-bloc-difficulté.

La Fédération Française Montagne et Escalade (FFME) a choisi la ville de Saint-Etienne et la structure internationale du gymnase Jean Gachet pour proposer, les 23, 24 et 25 novembre, un master national, support à une première sélection pour désigner les athlètes qui entreront en préparation olympique.

*Anouck Jaubert et la Russe Luliia Kaplina, sa grande rivale, sont au coude à coude au classement provisoire. Il reste deux épreuves à disputer.

Photo : archives FI

 

Le coureur cycliste a signé pour les deux saisons, 2018 et 2019, au sein de l’équipe professionnelle managée par Emmanuel Hubert. On le retrouvera donc l’an prochain aux côtés des Warren Barguil, Amael Moinard, Jérémy Loiseau, mais aussi Pierre Luc Perrichon, lui aussi passé par le Pôle espoirs de Saint-Etienne. Arrivé à l’ECSEL début 2016, en provenance de Charvieu Chavagneux, Clément Russo, sur route, a terminé cinq fois sur le podium. En cyclo-cross cette fois, il a décroché le titre de champion de France espoirs et remporté deux manches de coupe de France. Il a terminé 5e du championnat du monde et 7e du championnat d’Europe chez les espoirs. En 2017, il a terminé 2e au général du Tour de Beauce, disputé au Canada, et remporté les trois manches de coupe de France espoirs de cyclo-cross et donc le classement général. Il a aussi terminé 3e du classement général de la coupe du monde espoirs.

Photo/dr