Monday, November 28, 2022

- C'est confirmé, le match de préparation entre les XV de France et d'Ecosse aura bien lieu à Geoffroy-Guichard le 12 août 2023. Les Ecossais, fans de football et/ou de rugby, connaissent déjà un peu Saint-Etienne. L'équipe de foot y a joué un match amical contre les Bleus en 1997 puis est revenue l'année suivante pour la Coupe du Monde (contre le Maroc). En rugby, le XV du Chardon y a joué contre le Portugal et l'Italie lors de la Coupe du monde 2007.

- Coupe du Monde de Rugby: l'équipe nationale d'Australie, double championne du monde en 1991 et 1999, a choisi d'établir son camp de base au stade Roger Baudras à Andrézieux-Bouthéon.

> Lire aussi: France/Ecosse à Geoffroy-Guichard avant la grand-messe du rugby

Disputé du 5 au 12 juin entre La Voulte-sur-Rhône (07) et Plateau de Solaison (74), pour un total de 1190,2 km, le prochain critérium du Dauphiné fera escale dans notre département avec un contre-la-montre individuel de 31,9 km le 8 juin entre Montbrison et la Bâtie d'Urfé (Saint-Etienne-le-Molard) via Mornand et Chalain d'Uzore.

Les Verts disputeront leur premier match le 8 août sur leur pelouse face à Lorient. Premier match à l'extérieur le 15 août à Lens. Les derbies auront lieu le 3 octobre à Saint-Etienne et 23 janvier à Lyon. Rencontres contre le champion en titre le 22 août à Saint-Etienne et 13 mars à Lille.

Louis Richard, coureur de l'Espoir Cycliste Saint-Etienne Loire (ECSEL), a terminé second hier des Championnats de France élite amateur disputés à Epinal (parcours de 170,4 kilomètres), derrière Axel Mariault de l'UC Nantes Atlantique. Les autres coureurs de l'ECSEL engagés étaient Léo Boileau, Jacques Lebreton, Julien Flachon et Thibaut Gagnaire. « Outre cette magnifique 2e place, on ajoutera au crédit de Louis sa performance de jeudi sur le contre la montre individuel où il termine 10e amateur et 28e du scratch au milieu des professionnels, sur un circuit qui avantageait les grosses cuisses et où la puissance était un atout essentiel », se félicite le club ligérien. Louis a montré à cette occasion qu’il pouvait tirer son épingle du jeu, faisant jeu égal avec les meilleurs dans le final, plus technique et ce malgré une chaleur accablante. »

Photo/FFC